Donnez du sens à vos talents !

Entrepreneuriat et école à la maison : confidence pour confinement

télétravail et enfants

14 mars 2020. Une date mémorable, inévitable, inoubliable. Derrière leurs écrans partout en France, les concitoyens découvrent l’annonce : dans 3 jours, les écoles et les établissements publics seront fermés. Mais plus encore, les Français seront confinés, et ne pourront sortir que dans des conditions strictes et munis d’une autorisation en bonne et due forme. C’est le début d’une période inédite où les sentiments se mélangent. Entre inquiétude et stupéfaction, s’amorce une nouvelle organisation : au sein des foyers, il va dorénavant falloir assurer l’école à la maison des petits et des plus grands, et pour certains, poursuivre son activité professionnelle en télétravail. Cette période hors normes a poussé un grand nombre de personnes à revoir son organisation. Comme le dit la chanson, « confidence pour confidence », aujourd’hui c’est « confidence pour confinement ». Quid d’une maman qui tente de maintenir le cap et de tenir la barre en pleine tempête Covidienne 💪🏻 ! 

Leçons à la maison, trop facile !

Comme dans tout changement, choc ou annonce, il y a une phase d’intégration, puis de digestion et enfin d’acceptation. Avec le Covid-19 et la mise en place du confinement, il a clairement fallu (pas le choix, c’est comme ça !) faire les 3 en même temps ou quasiment. Tous les parents le savent (les autres sont des menteurs 😉!), s’occuper de ses enfants H 24 avec, non pas les petits devoirs du soir (trop facile !) mais bel et bien l’école entière à la maison, c’est tout un programme 😱 ! Alors si vous ajoutez à cela le télétravail, vous n’êtes pas au bout de vos peines. Ah oui, vous ne le saviez pas ? Mais travailler chez soi, en fait, ce n’est pas la récréation, non non. Travaillez chez soi, c’est être au bureau sauf que celui ci est à domicile. Tout simplement. Imaginez si vous deviez vous rendre à votre travail avec vos petits boulets à la patte ? Oui, je parle bien de vos enfants, car croyez moi, malgré tout l’amour porté à sa progéniture, personne n’a envie de gérer ses enfants en même temps que ses appels clients et ses rendez-vous professionnels ! Comme le dit un humoriste qui a particulièrement fait le buzz pendant ces longues semaines de confinement, « bah mes cadets », ce n’est pas gagné ! Alors il n’y a pas le choix, il faut accepter et avancer avec une nouvelle organisation et apprendre à naviguer dans ce joyeux tsunami familial. 

Action, réaction : même pas peur !

Travailler de chez soi, être entrepreneur et assurer les leçons des enfants, c’est un programme de champion qui mériterait même la remise d’une médaille à tous les heureux parents 🥇. Alors on endosse son plus beau costume de super héro 🦸‍♀️, et c’est parti pour la mission leçons ! Au début du confinement, et dans l’attente des consignes des enseignants, je pense que la plupart des parents, dans un immense sentiment de solidarité et de devoir absolu, se sont dit « tant qu’on a la santé, on va gérer. Fifi et loulou, papa et maman s’occupent de tout » 😂 Je vous le donne en mille : ça se passe comme ça au début, et après c’est plus Koh-Lanta que La Petite Maison dans la Prairie… n’est-ce pas Charles ? 

Tu le vois le sourire espiègle de ton petitou, ce sourire qui en dit long… Oui, oui, celui qui veut clairement dire « cause toujours, tu m’intéresses, les devoirs, je ne les ferai pas ». C’est étrange comme un visage d’ange peut subitement se transformer en monstre mutant sorti de nulle part, non 🧟‍♀️ ? C’est à ce moment là que ton costume de super-héroïne de « je vais tout gérer, je suis Wonder Woman » devient plutôt (pour ceux qui ont connu) Xéna, la Guerrière

wonder woman

Au secours, j'ai plus de connexion !

« Heeeeelp ! Plus de connexion ici, qui a pris toute la Wifi ? Non, ce n’est pas l’heure des jeux vidéo mon chéri, tu vois bien, ça fait tout planter. Ok, je me mets en partage avec mon smartphone. Quelqu’un a vu mon chargeur de téléphone, je n’ai plus de batterie ?!! Bon, j’ai une visioconférence dans 10 minutes avec un client, je fais comment, là ? OK, demande à papa » Et oui, passé l’illusion du « je vais tout bien gérer », c’est la réalité qui te rattrape. Les petits tracas du quotidien deviennent LE problème du jour, que dis-je, du siècle, et il se pourrait bien que le coiffeur ait plus de cheveux blancs à couvrir que prévu. Durant cette période, pour ceux qui ont poursuivi leur travail en home office, il a fallu conjuguer avec tous ces petits soucis de connexion, de gestion du bruit ambiant, et s’adapter aux imprévus. En tant que Freelance, je peux vous assurer que malgré toute la bonne volonté du départ, j’ai moi aussi été vite rattrapée par de grands moments de solitude 🙃. En fait, on ne peut pas tout faire parfaitement. Alors il faut faire des choix ! Entre gestion des visio des uns et des autres, et urgences pour les clients, on se débrouille et on assume, sans culpabiliser ! S’il faut faire l’impasse sur ce super atelier créatif proposé en bonus par la maîtresse, bah tant pis, ce n’est pas grave, tant que le calcul est fait et qu’ils savent toujours écrire dans les lignes ✍️ ! 

Inspiration, expiration !

Combiner télétravail et leçons à la maison, ok, c’est le parcours du combattant. On est tous vivant à la fin, mais on a juste oublié de respirer de temps en temps 🙆‍♀️. Alors on apprend à lâcher prise et à prendre du recul sur les petites choses du quotidien 🧘‍♀️. Finalement, les semaines défilent encore plus vite qu’on ne l’avait imaginé. Quand on est entrepreneur et qu’on s’occupe aussi de ses enfants toute la journée, les semaines défilent à vitesse grand V. Les jours se suivent et on s’adapte comme on peut. Et puis on nous annonce qu’on va sortir du confinement, que l’école sera possible dans certaines régions, et finalement, tu te dis que tu vas garder encore un peu tes enfants à la maison… Car oui, je travaille à la maison, je vais donc les garder et laisser la place à des parents dont la logistique ne le permet pas ! Les enseignants nous manquent pourtant beauuuucoup, aux enfants, et aux parents ! Je crois que tout le monde a hâte de retrouver plus sereinement les chemins de l’école, et qu’on s’en souviendra ! Alors, c’est décidé, il ne me reste plus qu’à :

  • Inspirer ;
  • Expirer ;
  • M’organiser ;
  • Gérer mon temps ;
  • Éduquer (toujours, et encore ! Un rôle à mettre à l’honneur sur le tapis rouge 📽)
  • Faire confiance ! 

Travailler de chez soi, être entrepreneur, ou en télétravail avec l’accord de ton employeur, ce n’est pas être en vacances. Travailler de chez soi demande initialement beaucoup de rigueur et d’organisation. Ajoutez à cela la gestion du foyer et des enfants pendants des semaines, il faut redoubler d’efforts, certes, mais aussi et surtout être indulgent avec les autres et avec soi-même ! Finalement, on apprend à vivre avec, et on s’adapte comme on peut, n’est-ce pas ? En attendant, les projets professionnels se poursuivent (consultez ici mon article sur le bilan professionnel dont les demandes sont croissantes en ce moment !). Je suis à votre écoute pour tout questionnement, et pour tout accompagnement.

Prenez soin de vous

Vous aimez ? Partagez !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *