Donnez du sens à vos talents !

Capitaliser sur les soft skills pour faire la différence dans un recrutement !

entretien d'embauche

Les soft skills représentent une des clés du succès dans un recrutement. Saviez-vous que 62% des recruteurs pensent que le facteur humain est le plus important lorsqu’ils sont en quête de nouveaux talents 🤔 ? Les recruteurs ont déclaré qu’ils attachent une grande importance aux soft skills, tels que le leadership, l’analyse de situation, l’intelligence émotionnelle, la prise de décision et la communication. Cela signifie qu’il est plus important aujourd’hui que jamais de travailler sur vos compétences comportementales pour faire la différence en entreprise 🙌🏻.

Oui, mais comment ? Dans cet article, je vous explique concrètement ce que sont les softs skills et quelles sont celles qui sont les plus prisées des recruteurs ✨. Et parce que j’ai à cœur de vous donner un maximum de chances pour réussir vos entretiens, je vous explique comment les recruteurs s’y prennent pour évaluer les soft skills. Vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas capitaliser sur vos talents 😇.

C’est parti 🎉

Les soft skills, comment ça marche ?

À moins d’avoir vécu dans une grotte ces dernières années, vous avez forcément déjà entendu parler des softs skills 😅. En tout cas, si vous avez déjà travaillé, vous n’avez pas pu échapper à l’émergence des hard skills (compétences techniques), des soft skills (compétences comportementales) et plus récemment des mad skills (compétences « originales », ce petit truc en plus et qui peut faire la différence).

Il n’existe pas une seule définition des soft skills 🤯, aussi j’ai fait le choix d’en sélectionner une qui me paraissait complète et représentative :

Cette expression désigne les compétences comportementales, transversales ou encore relationnelles. Les soft skills sont les facultés personnelles qui permettent, à chacun, en plus du savoir technique, d’être notamment plus performant dans son emploi. (Taleez)

Lorsque vous débutez dans la vie active, vous n’avez pas toujours conscience de la façon dont les entreprises sélectionnent leurs futurs salariés. En revanche, une fois engagé, vous commencez à comprendre le fonctionnement d’une entreprise au quotidien et les attentes qu’elle a vis-à-vis de ses employés. Les softs skills vont vous permettre de vous intégrer et d’évoluer dans le monde professionnel.

En bref, c’est la façon dont vous vous comportez au quotidien : est-ce que vous savez vous rendre disponible ? Est-ce que vous respectez les délais ? Est-ce que vous êtes à l’écoute ? Est-ce que vous êtes proactif, force de proposition ? Au démarrage de votre carrière, ces questions ne vous traverseront peut-être pas l’esprit, mais elles sont essentielles à prendre en compte dès maintenant. Pourquoi ? Vous avez la possibilité de développer vos aptitudes en vous formant et en les utilisant régulièrement.

Les softs skills sont multiples et selon votre activité, elles ne vous serviront pas toutes. Voici quelques exemples de soft skills connues :

  • L’écoute active. C’est l’art d’écouter son interlocuteur avec attention et d’essayer de comprendre ce qu’il veut vous dire.
  • La communication. Cette compétence est très importante que l’on débute ou non. Elle se traduit par le fait d’être à l’aise avec les autres, de savoir communiquer avec eux et d’avoir le sens du contact. D’être en capacité aussi de dire les choses pour avancer, en bref, de communiquer !
  • La résilience. C’est le fait de persévérer envers et contre tous, en faisant face aux échecs et en ayant la faculté de rebondir en toutes circonstances.
  • Le travail en équipe. Vous allez devoir travailler avec des personnes différentes et parfois plus expérimentées que vous. Cela pourra être très utile dans votre carrière.
  • La réactivité. Elle se traduit par le fait d’être capable de réagir à toute situation, d’évoluer rapidement et de ne pas hésiter à prendre des initiatives.


Vous vous en doutez, cette liste est loin d’être exhaustive 🙃. Mais intéressons-nous plutôt aux soft skills les plus appréciées en entreprise.

Quelles sont les soft skills les plus recherchées par les entreprises ?

Pour répondre à cette question, il faut tendre l’oreille vers les professionnels des ressources humaines et différentes études menées sur le sujet. Je pense notamment à la liste faite par LinkedIn Learning qui identifiait récemment les 15 compétences les plus prisées côté professionnel. Voici un aperçu des soft skills mises en avant :

  • Qualités sociales : Elles permettent aux salariés d’avoir une bonne image auprès des équipes et de leur hiérarchie. Elles peuvent aussi être utilisées pour créer des relations et recruter de nouveaux talents. Cela fait partie des soft skills les plus importants par ce qu’elles représentent votre capacité à vous intégrer dans une équipe et à avoir de bonnes relations avec vos collègues.
  • Capacité d’organisation : Cela peut sembler évident, mais il faut savoir que l’organisation est une qualité très recherchée par les entreprises. Une personne organisée sait gérer son temps, ses priorités et ses émotions. Elle est aussi plus productive et se sent mieux dans son travail.
  • Intelligence émotionnelle : Cette compétence permet de comprendre ses émotions et celles des autres. Elle permet de les contrôler et de les utiliser au mieux. Elle peut aussi être utilisée pour créer de bonnes relations avec les autres.
  • Créativité : C’est une compétence personnelle qui consiste à avoir des idées nouvelles et originales. Elle permet aussi d’être à l’aise avec des situations imprévues et de trouver des solutions. Cela peut être très utile dans les moments de crise par exemple.


Même si pour certaines fonctions le recrutement se fait encore sur la base de compétences techniques, les soft skills gagnent de plus en plus de terrain. Nombreux recruteurs estiment que les hard skills peuvent s’acquérir alors que les softs skills font déjà partie de l’individu et sont plus compliquées à façonner.

D’ailleurs, savez-vous comment les recruteurs s’y prennent pour évaluer vos compétences comportementales ?

Comment les recruteurs évaluent-ils les soft skills ?

Pour savoir si une personne a les soft skills attendues, les entreprises utilisent des méthodes de recrutement bien précises ! Les recruteurs se basent avant tout sur le l’étude du CV et l’entretien de recrutement pour évaluer les soft skills d’un candidat.

D’abord, l’étude approfondie du CV permet aux recruteurs d’apprécier la personnalité du candidat, sa motivation et ses capacités. Ils feront un focus sur les études suivies, le parcours professionnel, les expériences professionnelles, les compétences techniques et les références.

L’évaluation objective des soft skills passe aussi par l’entretien. Les recruteurs poseront des questions au candidat pour savoir s’il a le sens du service, une bonne écoute, du respect du règlement et du rapport aux autres. Ils seront aussi attentifs à sa capacité à travailler en équipe, et à sa volonté d’apprendre et d’adapter ses connaissances. Bref, ils orienteront les questions en fonction des soft skills qu’ils estiment essentielles au regard du poste et de l’entreprise.

Les recruteurs peuvent aussi mettre les candidats en situation, censée simuler la vie au sein de l’entreprise. Cela leur permet de voir si le candidat a les compétences comportementales nécessaires à la fonction, et ce quel que soit son niveau de formation.

Le test comportemental peut également être utilisé. C’est un outil permettant d’évaluer plusieurs compétences, la personnalité, et de donner une vue d’ensemble du profil du candidat.

Quoi qu’il en soit, le recruteur ne cherchera pas à vous piéger, mais à savoir si votre personnalité, votre parcours, vos aptitudes sont alignés à ce que l’entreprise peut vous proposer. C’est une question de matching. Et ça va dans les deux sens ! 

Pourquoi les soft skills sont sur le devant de la scène ? Parce que le monde du travail est en mutation constante. Les métiers évoluent et de fait, les compétences associées également. Les entreprises recherchent des candidats qui ne sont pas uniquement capables de faire leurs tâches quotidiennes, mais également de s’adapter à de nouvelles situations et d’apprendre de nouvelles compétences. À diplôme et expérience équivalente, vos softs skills peuvent réellement faire la différence auprès des recruteurs, alors apprenez à les détecter, à les développer et à les valoriser en toutes circonstances 🤩.

Cet article vous a plu ?

Si vous avez besoin d’un regard extérieur ou d’un coup de boost pour votre carrière, je reste à votre écoute pour vous accompagner dans vos projets !

🖐 Moi c’est Sandra, recruteuse depuis 2007, je vous accompagne dans vos projets professionnels : bilan de compétences, recrutement et coaching de carrière. Je vous aide à identifier votre voie et à (re)trouver confiance en vous. Parce qu’être à sa bonne place, c’est essentiel. 

A bientôt !

Sandra

Plus de conseils ? Suivez-moi aussi sur Instagram !

Vous aimez ? Partagez !

Facebook
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *