Encourager, Libérer, Rayonner

4 croyances à oublier pour oser la reconversion professionnelle

Il vous semble bien loin le temps où vous sortiez fraîchement de vos études, motivé à l’idée d’entrer dans le monde du travail. À cette époque, vous aviez trouvé le job de vos rêves ! Vous aviez hâte d’entamer vos missions, prendre vos responsabilités et enchaîner les projets 💪🏻.

Aujourd’hui, vous n’éprouvez plus le même plaisir à vous rendre quotidiennement au travail. Vous prenez conscience de ce mal-être et vous commencez à vous renseigner pour changer de métier. Les croyances limitantes vous rattrapent et vous peinez à oser la reconversion professionnelle

N’est-ce pas le moment de les déconstruire pour passer à l’action et oser vous épanouir dans votre vie professionnelle 🤔 ? Dans cet article, je vous aide à dépasser vos peurs et à retrouver la motivation !

Une femme réfléchissant à son avenir professionnel.

1 : « Je n’ai pas le temps pour ça. »

Votre métier actuel, votre vie de famille et probablement vos loisirs prennent une grande place dans votre vie. Pour oser la reconversion professionnelle, vous avez besoin de trouver du temps, ou plutôt de prendre le temps ⌛️.

Mais le manque de temps est souvent une excuse, consciente ou non. Ce n’est pas forcément la réalité. Vous ne vous penchez pas sur votre projet de reconversion, car vous n’en faites pas une priorité. Vous pourriez revoir la gestion des priorités et repenser votre organisation.

Si faire le point sur votre carrière devient un besoin profond, alors votre projet de reconversion deviendra votre priorité. Il suffit de vous attarder sur vos actions quotidiennes. Quelles sont celles qui ne sont pas prioritaires et qui peuvent être remplacées par des pas vous menant à la concrétisation de votre projet ? Faites de votre reconversion votre principal objectif, et vous trouverez le temps nécessaire 👌🏻. 

2 : « Je n’ai plus l’âge pour changer de métier. »

Je vous arrête tout de suite. Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir. Il n’y a pas d’âge pour trouver du sens au travail jusqu’à la retraite. 😉

Le travail prend une très grande place dans le quotidien de tous les Français. Qu’on le veuille ou non, nous sommes plus souvent dans les locaux de notre entreprise plutôt que sur notre canapé avec nos proches. Alors, autant bien choisir votre métier et privilégier celui qui vous apporte de la satisfaction.

3 : « Je n’ai pas les ressources financières. »

Vous n’êtes pas obligé de puiser dans vos économies ou d’utiliser votre compte assurance-vie. Vous n’êtes pas non plus contraint de quitter votre entreprise du jour au lendemain. 

Il existe plusieurs dispositifs de l’État pour vous aider à financer votre projet de reconversion, que vous soyez demandeur d’emploi, salarié ou sur le point de démissionner 💪🏻.

Voici quelques exemples pour les salariés : 

  • Le Compte Personnel de Formation. Avec ce dispositif, vous générez 500 euros par an, par année travaillée. Cet argent est bloqué sur votre compte de formation. Vous pouvez l’utiliser pour vous offrir des formations parmi une grande liste mise à votre disposition. On aurait clairement tort de s’en priver !
  • Le Plan de Développement des Compétences est mis en place par votre employeur pour augmenter vos compétences au sein même de votre secteur d’activité.
  • Le Projet de Transition Professionnelle est un dispositif pour demander le financement d’une formation tout en bénéficiant du maintien de sa rémunération. 
  • Le Pro-A. C’est une aide pour une évolution professionnelle avec un maintien dans votre emploi. Mais cette fois-ci, vous pouvez vous former en alternance sur votre temps de travail. 

 

Il existe également des aides à la reconversion professionnelle pour les demandeurs d’emploi et pour les salariés qui démissionnent, tel que le dispositif démission-reconversion 🤝🏻. 

4 : « C’est une lubie. Ça va passer. »

Cette croyance est parfois encouragée et exacerbée par l’entourage. Si je vous parle des fameux : « Tu es sûr de toi ? », « Tes enfants sont petits quand même… » ou encore, « Ça va passer. Tu dis ça parce que tu es contrarié… ». Ça vous parle 🤔 ?

Vous êtes la seule personne à éprouver votre mal-être dans votre métier actuel. Si l’idée d’une reconversion professionnelle prend de plus en plus de place, c’est qu’il y a une raison profonde. Ce n’est pas une lubie, une envie passagère ou un caprice. Vous ressentez le besoin réel de donner un second souffle à votre vie professionnelle. 

La reconversion professionnelle est un long cheminement. C’est une décision qui ne se prend pas du jour au lendemain. Prenez le temps de réfléchir à ce projet et si l’idée perdure, il est probablement temps de passer à l’action 🥰. 

Panneau avec l'inscription "time for change".

Une technique pour se débarrasser des croyances limitantes et oser la reconversion professionnelle

Une croyance limitante est un état d’esprit ou une croyance à votre sujet qui vous freine d’une manière ou d’une autre. Dans votre quotidien, vos croyances peuvent vous paralyser et empêcher le passage à l’action. Elles sont entièrement fabriquées par notre cerveau, mais peuvent être déconstruites avec quelques astuces bien gardées ou un coaching. Prête à les chasser de votre esprit ? C’est parti 😎 ! 

1. Identifier la croyance

En général, votre croyance se forme avec des débuts de phrases comme celles-ci : 

  • « J’aimerais, mais… »
  • « Ce n’est pas pour moi. »
  • « Je ne peux pas… »
  • « Je suis trop… »
  • « Je ne suis pas assez… »

 

Alors, quelles sont les vôtres ?

2. Utiliser l’autosuggestion

Cette deuxième étape consiste à reformuler votre croyance limitante de façon positive. Je vais piquer les croyances limitantes énumérées plus haut pour vous montrer 🕵🏻‍♀️ ! 

  • Je n’ai pas le temps = Je vais me dégager du temps nécessaire chaque semaine pour réfléchir à ce projet. Je choisis le dimanche après-midi.
  • Je n’ai plus l’âge = Je n’ai pas envie d’exercer ce métier jusqu’à ma retraite. Je vais me renseigner sur les opportunités qui peuvent s’offrir à moi.
  • Je n’ai pas les ressources financières = Je vais étudier les aides mises à ma disposition et constituer mon dossier pour y prétendre.
  • C’est une lubie = Je pense à me reconvertir depuis plusieurs mois. C’est un projet que je veux réellement mener.

3. Trouver des contre-exemples

Autour de vous, vous avez des personnes qui peuvent venir déconstruire ces croyances. Des proches, des collègues, des parcours de vie ou certains vécus. Qu’importe. Cherchez bien. Vous allez forcément trouver une personne inspirante qui vous prouve qu’oser la reconversion professionnelle, et réussir, c’est possible !

Vos méninges sont mises à rude épreuve. Promis, c’est bientôt fini 😁.

4. Visualiser votre propre réussite, le scénario catastrophe et les solutions

Dans ce quatrième exercice, nous vous invitons à imaginer le pire scénario. L’objectif est de reformuler cet épisode de manière positive avec des solutions concrètes. Gardez-les à l’esprit dans les moments de doutes 💪🏻.

5. Passer à l’action

Non déconstruites, les croyances limitantes paralysent et empêchent le passage à l’action. Vous êtes maintenant armé pour faire le premier pas et oser la reconversion professionnelle. Nous vous donnons quelques idées pour enclencher votre changement de vie professionnelle : 


La peur, les doutes et les croyances limitantes font partie du processus. Ce sont des sentiments totalement humains lorsque nous voulons changer de vie. L’important est de les déconstruire pour ne pas être paralysé dans votre cheminement. Identifiez ces croyances. Métamorphosez-les avec des pensées positives. Trouvez vos propres contre-exemples pour vous inspirer. Visualisez votre réussite et
osez la reconversion professionnelle

Cet article vous a plu ? ☺️

Si vous avez besoin d’un regard extérieur ou d’un accompagnement, je suis à votre écoute !

Moi, c’est Sandra. J’ai fondé So’Linkea pour vous aider à trouver votre voie et devenir qui vous êtes. Ma mission ? Que vous parveniez à (re)donner du sens au travail, à exprimer vos talents, tout en augmentant votre niveau de confiance en vous.

À bientôt. Et surtout, prenez soin de vous. 

Sandra

Vous aimez ? Partagez !

Facebook
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.